FAQ

 

Foire Aux Questions (FAQ)

La visite médicale est-elle obligatoire ?

La réponse est OUI.

 

Tout élève inscrit dans un établissement scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles est pris en charge par le service PSE avec lequel son école a établi une convention et est donc soumis aux bilans de santé tels qu’ils sont décrits par les décrets du 20/12/2001 relatif à la promotion de la santé à l’école et du 16/05/2002 relatif à la promotion de la santé dans l’Enseignement Supérieur Hors Universités.

Cette visite médicale est obligatoire et gratuite.

Elle ne peut être réalisée ni par le médecin traitant ni par un autre centre médical non agréé.

L’élève ou l’étudiant peut éventuellement se rendre dans un autre service PSE en accord avec celui-ci et moyennant qu’il en avise par écrit le service PSE dans lequel il est initialement attendu.

 

Si tu ne te présentes pas à la visite médicale, tu seras convoqué à une date ultérieure avec le groupe des absents… c’est plus amusant avec ses copains de classe !

Les plus petits sont souvent motivés par la présence de copains et rassurés de faire comme les autres.

 

N’ayez craintes ! Chaque enfant est abordé dans sa globalité. Les enfants plus anxieux, plus timides sont soutenus par leurs amis, guidés par leur instituteur ou leur institutrice et encadrés avec des infirmières ou infirmiers et médecins habitués à travailler avec des petits enfants avec douceur, respect et écoute.

 

Si l’état de santé de votre enfant nécessite de plus amples explications, n’hésitez jamais à nous en faire part, soit par écrit, soit par téléphone, soit en vous présentant au Centre de Santé UCL pour y rencontrer le médecin.

 

Si tu souhaites vraiment qu’un de tes parents t’accompagne lors de la visite médicale, cela peut toujours se faire.

Signale-le à ton directeur ou prends directement contact avec notre Centre de Santé.

Puis-je accompagner mon enfant en visite médicale ?

 

 

Dans la très grande majorité des cas, la visite médicale se fait avec le groupe classe, en dehors de la présence des parents.

 

Il est en effet intéressant de rencontrer l’enfant ou le jeune dans le cadre de vie qui est le sien à l’école et notamment de lui faire bénéficier des tests de vue et d’audition dans les conditions de concentration qui sont les siennes au quotidien.

Certains apprécient cet endroit neutre où ils peuvent s’exprimer et poser des questions qu’ils hésitent encore à poser à des proches.

Dois-je aller à la visite médicale cette année ?

 

 

Si tu es élève ou étudiant dans une des années reprise dans le tableau ci-dessous, tu es concerné par un bilan de santé complet ou partiel dans le courant de cette année.

Une visite médicale te concerne aussi si tu doubles ton année ou si tu es absent le jour de la visite médicale.

Dans ce cas, tu seras attendu lors d’une séance de rattrapage ou tu accompagneras un autre groupe de ton école.

Si tu changes d’école en cours d’année, tu ne dois pas repasser de visite médicale dans la mesure où tu l’as déjà passée avec ton école précédente cette même année.

 

Le SPSE, l’école, le CPMS, les parents peuvent demander un examen dit « sélectif ou complémentaire » pour un élève/étudiant qui au départ ne devait pas passer de visite médicale. Cette demande est toujours motivée par une question précise, un problème médical ou autre et se déroule comme tout autre bilan de santé. Les conclusions de la visite sont transmises aux parents ou tuteur légal exclusivement (ou à l’étudiant majeur) et ne sont échangées qu’entre professionnels soumis au secret médical.

 

Les enfants ou élèves primo-arrivants sont également convoqués pour un bilan de santé.

 

Le test d’urine : Je n’aime pas … mais encore ?

 

 

L’analyse d’urine par tigette ou bandelette urinaire est un examen médical simple et rapide permettant le dépistage de certaines maladies.

La tigette réactive est immergée brièvement dans l’urine et ensuite lue par l’infirmier(e) qui la compare à une échelle de couleur. Le but est de rechercher la présence dans les urines de 2 substances qui ne devraient pas s’y trouver :

Le sucre (glucose) et l’albumine (protéines).

 

La présence de glucose (ou glycosurie) permet essentiellement le dépistage et le contrôle du diabète sucré ou d’une hyperglycémie (= excès de sucre dans le sang), tandis que la présence de protéines (ou protéinurie) dépiste une éventuelle maladie des reins ou des voies urinaires.

Du sucre et des protéines peuvent se retrouver dans d’autres circonstances (certaines banales ou transitoires) ; tout comme certaines circonstances peuvent faire réagir à tort les tigettes.

 

Toute protéinurie, toute glycosurie doivent être recontrôlées par le médecin traitant.

Ce type de test ne recherche pas la présence de drogues ou médicaments et ne permet pas non plus de test de grossesse.

 

Et si j’ai mes règles, faut-il quand même faire le test ?

 

La réponse est oui.

Lors des règles, les tigettes restent tout-à-fait efficaces pour la recherche de sucre.

Pour ce qui est des protéines, si la tigette ne réagit pas, un problème rénal peut être exclu ; par contre si la tigette révèle la présence de protéines, il est plus difficile d’interpréter le test.

Pourquoi regarde-t-on le sexe chez les garçons ? Et chez les filles alors ?

 

 

Chez le garçon, l’examen des organes génitaux fait partie intégrante de l’examen médical. Le but varie en fonction de l’âge.

A tout âge, il est important de s’assurer que les deux testicules sont bien en place (descendus) et qu’ils sont suffisamment fixes.

Chez les plus jeunes, il est également nécessaire de s’assurer que le décalottage est complet et possible.

A partir de 11-12 ans, les premiers signes de puberté sont recherchés dans la mesure où ils sont étroitement liés à la croissance.

A cet âge, la présence d’une varicocèle doit aussi être exclue. (Une varicocèle est une augmentation du volume de la veine autour du testicule).

 

Plus tard, un interrogatoire remplace l’examen médical systématique.

Si tu as observé quelque chose qui te pose question, n’hésite pas à en parler au médecin.

C’est « un peu » gênant c’est vrai mais c’est très important.

 

Chez la fille aussi, il est important de suivre l’apparition des premiers signes de puberté (développement de la poitrine et pilosité du pubis) et de savoir si les règles sont déjà apparues (signe que la puberté se termine) car la croissance est influencée par ce développement.

 

L’examen est rapide et réalisé le plus discrètement possible;

SPSE / CPMS : 1 ou 2 services ?

 

 

Dans l’école de votre enfant, service P.S.E. = Service de Promotion de la Santé à l’Ecole et centre P.M.S. = centre Psycho Médico-Social sont bien deux services différents.

 

Ils n’en sont pas moins complémentaires et partenaires, centrés tous deux sur l’élève dans son milieu de vie qu’est l’école.

 

Les grands axes de leurs missions respectives peuvent se résumer de la sorte :

 

S.P.S.E. : bilans de santé obligatoires, vaccination, dépistage et prophylaxie des maladies transmissibles, recueil de données sanitaires, promotion de la santé, points santé.

 

C.P.M.S. : suivis psycho-pédagogiques, information et orientations scolaires, épanouissement psycho-social et relationnel, promotion de la santé, suivi (para)-médical.

 

S.P.S.E. et C.P.M.S. travaillent en collaboration pour optimaliser les échanges en termes d’informations données aux élèves, de prévention, de promotion de la santé et de suivi médical des enfants et adolescents.

Vaccinera-t-on mon enfant lors de la visite médicale ? Et si je ne suis pas d’accord ?

 

 

Le S.P.S.E compte parmi ses missions la vaccination des enfants de 2ème primaire, 6ème primaire, 1ère S, 1ère C, 2ème secondaire et 4ème secondaire. Seuls certains vaccins sont visés. Les vaccins se font soit lors de la visite médicale, soit à l’école, soit lors de permanences vaccinales

au Centre de Santé UCL. Voir onglet VACCINS.

 

Les vaccinations s’effectuent toujours et exclusivement à la demande des parents, moyennant un accord écrit de ceux-ci.

 

N’ayez donc aucune crainte, aucun vaccin ne sera administré à votre enfant sans demande de votre part.

Et si quelque chose est décelé lors de la visite médicale ? Que faut-il faire ?

 

 

Après chaque bilan de santé, les parents ou l’étudiant reçoivent un rapport médical confidentiel reprenant

les différents axes de l’examen réalisé : taille, poids, résultat des tests de vue, d’audition, d’urine, résumé

des observations du médecin.

 

Si quelque chose semble poser problème, il vous est conseillé ou demandé de consulter votre médecin traitant ou un médecin spécialiste, voire le dentiste, le C.P.M.S., … selon le problème rencontré.

 

Vous recevrez à cet effet une demande écrite destinée au service à consulter.

Lors de cette visite de contrôle, il est demandé au médecin ou au service de compléter l’avis.

 

Les résultats de cette consultation devront dès lors nous être renvoyés.

 

Si cette demande peut vous sembler contraignante, elle est pour nous essentielle dans la mesure où elle nous assure du suivi et nous permet d’adapter les examens futurs de votre enfant.

 

Le but ultime de cette démarche est bien entendu de veiller au bien-être global de l’enfant ou du jeune à l’école.

Elle doit toujours être perçue positive et non comme une critique.

Quels documents remplir pour la visite médicale ?

 

 

Un questionnaire médical - aussi appelé anamnèse - est distribué dans les classes pour lesquelles une visite médicale est programmée.

Ce questionnaire médical est strictement confidentiel.

Une fois complété, il est mis sous-enveloppe et ne sera ouvert et consulté que par l’infirmière et le médecin.

 

Nous disposons actuellement d’un questionnaire adapté aux enfants de maternelles, une anamnèse pour les enfants de primaire et de secondaire; un document spécifique pour les enfants de 4ème primaire qui bénéficient d’un test de dépistage de vue à l’école et une anamnèse pour les étudiants de l’enseignement supérieur.

 

Ces anamnèses regroupent des questions générales (coordonnées de l’enfant, composition de la famille, adresse du médecin traitant, écoles fréquentées antérieurement, …) et des questions médicales portant sur les antécédents de l’enfant et sa situation médicale actuelle.

 

Ces différents renseignements sont pour nous indispensables car ils permettent d’adapter l’examen de l’enfant ou du jeune en fonction de sa réalité.

 

Si votre enfant a déjà passé une visite médicale dans notre Centre de Santé UCL, ne complétez que ce qui a changé depuis l’examen précédent.

 

Si votre enfant a changé d’école, il se peut que sa précédente visite ait eu lieu dans un autre service PSE. Le transfert du dossier est parfois encore en attente lorsque la visite médicale est prévue.

 

Disposer d’une anamnèse récente est essentiel !

 

Les données vaccinales sont également systématiquement demandées. Merci de nous transmettre une copie de sa carte de vaccination ou des pages vaccins de son carnet de l’enfant ou de santé et de préciser – lors des visites ultérieures – la date des vaccins faits dans l’intervalle.

 

Disposer des données vaccinales est indispensable lorsqu’une vaccination est demandée au Centre de Santé UCL.

Et le secret médical dans tout cela ?

 

 

Depuis l’anamnèse à compléter, jusqu’au rapport de visite qui est transmis aux parents, responsables légaux ou

aux élèves/étudiants majeurs en passant par l’examen et l’entretien médical ainsi que « l’utilisation » du dossier, les différentes étapes sont strictement confidentielles et les différents intervenants soumis au secret professionnel.

 

De même, lorsque la situation de l’élève implique un contact avec d’autres partenaires, le secret professionnel se doit d’être élargi dans le souci du bien-être global de l’élève.